Présentation

 

HISTORIQUE

L’Association de la Région de Charleroi pour l’Aide aux Handicapés Mentaux a été créée le 11 mars 1965. Certains administrateurs, dont le président, étaient parents de personnes handicapées.
C’est en 1975 que l’Association de la Région de Charleroi pour l’Aide aux Handicapés Mentaux a décidé, à la demande de l’atelier Eddy Cambier, de l’ANAHM et de quelques parents inquiets du devenir de leurs “enfants” de créer un home pour personnes handicapées mentales adultes.
La construction fut terminée fin 1978. L’Institution formant une boucle travail-hébergement fut dénommée “Le Maillon”. Il est opérationnel depuis le 1er janvier 1979.

Le Maillon, maison d’hébergement pour personnes handicapées mentales adultes “travailleurs et non travailleurs”, est une création de l’Association de la Région de Charleroi pour l’Aide aux Handicapés Mentaux – ARCAHM.

Lorsque des parents ou des familles ne sont plus en mesure de prendre en charge partiellement ou totalement leur fille ou leur fils handicapé, il est nécessaire de trouver une solution à leurs problèmes.
Notre institution, à caractère familial, semble être une bonne formule pour répondre aux besoins de personnes handicapées qui ne pourraient pas vivre seules, ce qui sécurise aussi leurs parents. Ceux-ci savent que, lorsqu’ils ne seront plus là, leurs “enfants” seront bien entourés.

A partir de cette réflexion, les valeurs qui fondent notre travail sont basées sur une philosophie humaniste mettant en évidence la qualité de vie, la capacité de faire des choix, le respect de l’autre considéré dans son environnement, pour assurer un encadrement le plus adapté possible à la personne handicapée qui par elle-même ne pourrait s’intégrer dans la société.

Le Maillon Asbl

NOTRE PHILOSOPHIE DE TRAVAIL

Le Maillon veut offrir un milieu de vie accueillant. Notre action première est de permettre à des personnes handicapées, en dehors de toute préoccupation d’ordre politique, philosophique et religieux, de trouver un foyer où elles trouveront bien-être et épanouissement personnel. Ce service peut leur être offert durant toute leur vie selon le respect réciproque du contrat entre les parties, le souhait du résident, de la famille ou du responsable légal.

Pour certains, le Maillon propose un environnement sécurisant répondant à leurs besoins particuliers.
Pour d’autres, ce foyer sera aussi un tremplin vers une vie plus autonome au sein du service.

La pédagogie du service tend essentiellement à :

– respecter les besoins, les rythmes de vie de chaque résident
– favoriser l’épanouissement affectif de chacun
– cultiver les relations entre les familles et les résidents
– valoriser la personne déficiente mentale tant dans ses « savoir-faire » que dans ses « savoir-être ».
– considérer chaque personne comme un sujet responsable, acteur de son projet de vie et donc, capable de faire des choix.
– amener chaque résident à un maximum d’autonomie en fonction de ses compétences
– harmoniser les relations sociales du groupe
– privilégier les contacts, les relations extérieures hors Maillon, favoriser « l’ouverture au monde »
– favoriser l’acquisition d’attitudes et de comportements adaptés au milieu social et sociétal en général.

Le Maillon accueille actuellement 41 résidents.